Place bellecour à Lyon
0%
Place bellecour à Lyon
0%
Prendre rendez-vous
Photo d'une jeune femme avec un focus sur la poitrine.

29 April 2024

Docteur Alexandre Mertens

Sensibilité du sein après chirurgie mammaire : ce que vous devez savoir

Retour aux articles

Photo d'une jeune femme avec un focus sur la poitrine.

Certaines de mes patientes envisageant une chirurgie mammaire ont peur de perdre la sensibilité au niveau des seins, particulièrement autour des mamelons, une zone hautement érogène et sensible. Cette préoccupation est tout à fait légitime car la sensibilité des seins joue un rôle crucial dans l'intimité et le bien-être général ! 

Comment les différentes procédures chirurgicales mammaires peuvent impacter la sensibilité des seins ? Que faire pour favoriser une récupération optimale de la sensibilité post-opératoire ? Je vous réponds ici.

Comprendre la sensibilité mammaire post-opératoire

La structure nerveuse du sein

Les seins sont innervés par des nerfs sensitifs qui émergent entre les côtes et parcourent la glande mammaire jusqu'à la peau. Ces nerfs sont responsables de la transmission des sensations de toucher au cerveau. 

Pourquoi une chirurgie peut affecter la sensibilité des seins et des mamelons ?

Après un lifting mammaire, une augmentation mammaire avec prothèses ou une réduction mammaire, les troubles de la sensibilité des seins sont des effets secondaires fréquents.

En effet, pendant une chirurgie mammaire , ces nerfs peuvent être étirés, compressés ou sectionnés, affectant temporairement ou parfois de manière prolongée la qualité de l’information jusqu’au cerveau et donc, la sensibilité du sein et du mamelon, avec une sensation de zone engourdie, voire totalement insensible.

Elle peut être identique des deux côtés ou asymétrique, toucher la peau du sein, l’aréole et/ou le mamelon.

➡️ Après une réduction mammaire importante, les femmes remarquent souvent une perte de sensibilité , les femmes remarquent souvent une perte de sensibilité assez marquée.

Perte de sensibilité ou hypersensibilité post-chirurgicale ?

Lorsqu’on évoque la sensibilité des seins après une chirurgie mammaire, on évoque souvent la perte de sensations mais certaines patientes peuvent expérimenter une hypersensibilité : c’est-à-dire où les nerfs réagissent de manière excessive.

Bien que cela puisse être inconfortable, c'est souvent un signe que les nerfs se réadaptent et se régénèrent, et cette condition tend à s'améliorer avec le temps.

Parfois, cela peut s’accompagner de légères “décharges électriques” : là aussi, c’est le signe que, peu à peu, tout redevient à la normale.

Poitrine d'une jeune femme pour illustrer la perte de la sensibilité après une chirurgie mammaire.

Comment limiter la perte de sensibilité des seins après l’intervention  ?

L'approche chirurgicale joue un rôle crucial dans la préservation des nerfs. 

  • Par exemple, lors d'une augmentation mammaire avec prothèse, choisir une incision sous-mammaire (sous le sein) plutôt qu'une incision péri-aréolaire (autour du mamelon) peut réduire le risque de perturbation nerveuse. 

➡️ Chaque type d'incision a ses avantages et ses inconvénients en termes de préservation de la sensibilité, et ces options doivent être soigneusement discutées avec votre chirurgien.

  • Des techniques chirurgicales précises, telles que le respect du fascia mammaire pendant une chirurgie de l’hypertrophie mammaire (réduction mammaire), sont employées pour minimiser les dommages aux nerfs. 

➡️ Bien que la préservation complète de la sensibilité ne soit pas garantie, ces méthodes peuvent grandement contribuer à maintenir une sensibilité normale post-opératoire.

Jeune femme brune qui se regarde dans le miroir.

La thérapie du miroir en cas de diminution de la sensibilité

Que faut-il faire si vous notez une diminution de la sensibilité post-opératoire

  • D’abord, ne pas trop s'inquiéter, car les troubles de la sensibilité sont fréquents et dans la grande majorité des cas, tout redevient normal.
  • Ensuite, il est important de savoir que les nerfs endommagés se régénèrent lentement, à un rythme d'environ 1mm par jour chez une personne en bonne santé et dans des conditions normales de cicatrisation.

Des massages doux et réguliers, ainsi que d'autres stimulations tactiles peuvent encourager ce processus de régénération, et notamment la Thérapie du Miroir, une méthode utilisée en rééducation des bras et des jambes.

Cette technique, ici un peu adaptée au contexte, consiste à tromper son cerveau en se massant devant un miroir

  • Placée devant le miroir, commencez à masser la zone qui ressent correctement ; 
  • Toujours en regardant ce que vous faites dans le miroir, continuez de masser jusqu’à la zone insensible ; 
  • Là, le cerveau va comprendre (car vos yeux le voient et en informe votre cerveau !) que l’on touche une zone, mais que, pour autant, on ne ressent rien : la zone est bien touchée mais il n’y a pas de message (contrairement à quelques secondes avant lorsque vous touchiez la zone sensible) ; 
  • Cela va aider à accélérer la régénération des nerfs.
Docteur en pleine consultation avec une patiente intéressée par la chirurgie mammaire.

En clair

La chirurgie mammaire, qu'il s'agisse d'augmentation du volume mammaire avec implants, de réduction ou de lifting, peut affecter la sensibilité des seins. C’est même fréquent. Grâce à des techniques chirurgicales avancées et une compréhension approfondie de l'anatomie du sein, il est possible de minimiser ces effets. 

En tant que chirurgien expert du sein à Lyon, mon objectif est d'assurer que vous soyez pleinement informée et à l’aise avec les implications de votre procédure, tout en maximisant vos chances de conserver une sensation normale. 

Si vous avez des préoccupations concernant la sensibilité post-chirurgicale, n'hésitez pas à me contacter pour discuter de vos options et pour une consultation personnalisée.

FAQ sur la perte de sensibilité ou l’hypersensibilité après chirurgie mammaire

La perte de sensibilité est-elle courante après une chirurgie mammaire ?

Les troubles de la sensibilité sont courants. Bien que la plupart des patientes connaissent une certaine diminution de la sensibilité post-opératoire, celle-ci est généralement temporaire. Les techniques modernes visent à minimiser l'impact sur les nerfs.

Combien de temps prend la récupération de la sensibilité après une chirurgie mammaire ?

La récupération peut varier, mais généralement, les nerfs commencent à se régénérer dans les semaines qui suivent la cicatrisation et continuent à se rétablir sur plusieurs mois à 1 an. 

Les techniques chirurgicales peuvent-elles affecter la sensibilité de façon permanente

Certains types d'interventions, comme les augmentations mammaires avec de grandes prothèses ou les réductions mammaires importantes, peuvent augmenter le risque de perte de sensibilité prolongée.

Que puis-je faire pour améliorer la sensibilité de mes seins / mamelons après une chirurgie mammaire ?

Des massages doux – dont la méthode du miroir –, une stimulation régulière de la zone et une bonne hydratation de la peau peuvent aider à améliorer la sensibilité et encourager la régénération nerveuse. 

Y a-t-il des signes d'alerte concernant la perte de sensibilité après une chirurgie ?

Une perte totale de sensibilité, surtout si elle est accompagnée d'autres symptômes comme des changements de couleur ou de température de la peau, doit être immédiatement signalée à votre chirurgien.

No alternate text

C’est votre
moment

En face à face ou en téléconsultation depuis chez vous, choisissez tout simplement le mieux pour vous.